Sauvées des eaux...

 

Passage du temps, matière léchée, érodée par la mer, corrosion par le sel, effets de rouille, de métallisation ou d’érosions témoignent d'une métamorphose de la minéralité brute vers un espace maîtrisé, où les décors gravés évoquent à la fois universalité et archaïsme.

 

Cet ensemble propose une métaphore : le glissement de la transformation de la terre par le feu l’élevant au rang de céramique, objet de culture, vers son immersion dans l’eau qui la rend à son état de nature.